Suite de la visite...

Les thermes... "dans toute leur complexité"

 

Vue aérienne en 1979

vue_therm_air_1.jpg

D'apparence complexe, les thermes sont principalement divisés en trois parties :

Le Caldarium : salles et bassins chauffés par hypocauste où la température est très élevée.

Le Tépidarium : salles chauffées par hypocauste où la température est dite "tiède".

Le Frigidarium (au milieu) : bassins et salles non chauffés.

Remanié de nombreuses fois, le secteur thermal a été particulièrement difficile à étudier
Le Frigidarium

La piscine mosaïquée (natatio) et son motif en écailles

images/mosaiq_natatio.jpg

images/mosaiq_natatio_2.jpg

Les autres bassins et pédiluves sont généralement recouverts par un plaquage de marbre

images/vue_therm_bassin_1.jpg

images/vue_therm_bassin_2.jpg

 

Le Caldarium

C'est l'équivalent du sauna. Les hypocaustes donnent une idée de la chaleur qu'il devait y faire

images/vue_therm_calda_2.jpg

images/vue_therm_calda_1.jpg

 

Le Tépidarium

De grandes salles chauffées. On note les absides rajoutées à des époques plus tardives

images/vue_therm_tepid_1.jpg

images/vue_therm_ext_1.jpg

vue_therm_egout.jpg

   D'importantes quantités d'eau étaient nécessaires comme en témoigne la taille de la canalisation servant d'égout.

   

Le secteur Paléochrétien

images/vue_site_7_paleo.jpg

Dans des temps plus tardifs (époque méroviengienne), les cours intérieures, les salles et les galeries sont réaménagées, murées, etc. La villa, profondément modifiée, se transforme en village.

Dans la partie Sud-Est de la villa, on a pu mettre au jour deux chapelles d'époque mérovingienne (dont la salle 27, à gauche) et une vaste nécropole.

   

images/vue_site_paleo_2.jpg

images/vue_paleo_bapt_1.jpg

Dans la salle 27, ce petit bassin pourrait être un baptistère

   

Non loin de là, on trouve une autre chapelle d'époque mérovingienne...

images/vue_paleo_chapel_1.jpg

...et une imposante nécropole

Quelle fin pour Séviac ?

Les vestiges et le mobilier archéologique mis au jour sur l'ensemble de la villa, témoignent d'une occupation du site sur une très longue période. Vraisemblablement du IIème au VIIème siècles, peut-être plus longtemps encore ! La villa a changé d'aspect durant cette période, passant tour à tour de l'exploitation agricole(?) à la villa d'apparat (visible actuellement) en finissant sous la forme d'un petit village.

On ne connaît pas pour autant la raison exacte de l'abandon du site. Le hameau actuel de Séviac est situé à quelques centaines de mètres. De nombreuses questions restent pour l'intant sans réponses, comme l'identité de l'énigmatique propriétaire de Séviac au IVème siècle.

 

Essai de restitution de la villa du IVème siècle

 

 

Vous pouvez également faire la Visite du musée situé à Montréal-du-Gers qui rassemble les plus belles trouvailles faites lors des campagnes de fouille.